Nouveau Monoprix Champs Elysées

Aussitôt réouvert après 2 ans de travaux, je me suis empressée de visiter le magasin Monoprix sur les Champs Elysées.
Et il était grand temps de le rénover car il donnait une piètre image de l’enseigne avec une offre très entassée et l’alimentaire au sous-sol mal éclairé et aux gondoles serrées…

Le parti-pris de centrer l’offre sur le prêt à porter pour toute la famille, la beauté et l’hygiène est tout à fait pertinent pour cet emplacement unique, ce afin d’attirer la clientèle de passage et surtout les touristes étrangers qui représentent plus de 60% de la clientèle.
D’ailleurs, l’un des accessoires textile le plus représenté est… le béret !

 

 

Les deux niveaux principaux sont très aérés, quasi luxueux dans la gestion de l’espace et de l’offre élégamment présentée. On a l’impression d’entrer dans un grand magasin avec le revêtement au sol et sur les piliers très clair, ses luminaires esthétiques et éclairages directionnels, ces gondoles basses en bois clair et structure métallique noire, ce balisage sobre et efficace… une anticipation stratégique face à l’ouverture prochaine des Galeries Lafayette juste à côté ?

 

 

Voyez également l’aménagement autour de ce pilier au sous-sol, à la fois très esthétique avec ses plantes naturelles et pratique avec ce banc stylé. D’ailleurs, j’ai noté plusieurs assises disséminées dans tout le magasin : un vrai plus serviciel apprécié des clients, surtout ceux qui accompagnent !

 

 

Dans la partie maquillage, tout l’agencement invite les shoppers à explorer l’offre et tester les produits à disposition, avec un bel assortiment dont des exclusivités… digne d’un magasin sélectif.
On y retrouve des miroirs avec les accessoires pour tester et se démaquiller ensuite et même les paniers sont bien adaptés avec le fond grillagé recouvert pour éviter que les produits nus ne tombent.

 

 

 

J’ai également découvert un comptoir spécial échantillons, un concept unique pour inviter les shoppers à découvrir l’offre et bénéficier de conseils personnalisés tout à fait judicieux.
Tous ces partis-pris devraient sacrément renforcer l’exploration de l’offre et verrouiller les achats.

 

 

J’y retrouve la belle maîtrise de mise en avant de l’enseigne avec de nombreuses tables de présentation en cascade, et dans l’espace bébé et enfant un autre en forme de maison de poupée, des balançoires accrochées et tous les présentoirs sur pieds… tout un art du merchandising visuel !

 

 

Cette théâtralisation est fort bien travaillée jusque dans ces mannequins aux attitudes très humaines – voyez celui-ci qui embrasse 2 coussins, tout à fait approprié pour exprimer l’envie de cocooning qui nous envahit en novembre.

 

J’ai bien aimé l’offre spéciale touristes, avec cet alcool dans des tours Eiffel avec béret kitchissime à souhait et surtout les Tshirts I love Monop proposés nulle part ailleurs. Ce dernier est d’ailleurs porté par le personnel en caisse et existe en version doré… peut-être une version pour les fêtes à venir très prochainement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant aux espaces de caisses, ils sont sacrément bien agencés : très ouverts, ils communiquent une prise en charge efficace des shoppers, promouvant toutes les solutions de paiement disponibles via la signalétique et les grands écrans.
Monop’Easy y est ainsi présenté comme le nouveau service coupe file et Alipay est bien évidemment proposé pour la cible chinoise.

 

 

Bravo également à l’accessibilité aux bornes d’encaissement automatique à 3 endroits différents du magasin, chacune munie d’une tablette pour poser son sac pendant le règlement = un vrai plus pour le confort des shoppers.
Bien que l’espace soit épuré, les responsables design et agencement ont su apporter la ‘Monoprix Touch’ avec ce mur de sacs réutilisables aux couleurs chatoyantes, apparemment très prisés par les touristes asiatiques.

 

 

En résumé, je trouve ce remodeling très réussi et cette stratégie d’offre et de théâtralisation véritablement pertinente pour cette localisation. Et l’achat d’impulsion est très bien travaillé à la fois dans l’assortiment et l’agencement, cela ne peut que ravir la clientèle de passage.
Ce magasin va assurément rayonner pour l’enseigne à l’international et renforcer son positionnement de marque / distributeur français. C’est d’ailleurs le pari de l’enseigne que je décèle dans la starification des sacs à la signature unique en vitrines.

 

 

J’aurais pour finir un souhait à émettre : développer une déclinaison de sa ligne de Tshirts brandés pour la cible des shoppers français. En effet, j’adorerais trouver une gamme de Tshirts avec la signature bayadère et son style humoristique inégalé et vu l’engouement sur les réseaux, cela devrait plaire à beaucoup !

Laisser un commentaire