E.Leclerc à Bois d’Arcy

Transformation réussie pour le centre E.Leclerc de Bois d’Arcy de 10 000 m² depuis la mi-septembre.

 

C’est surtout la zone des commerces de bouche qui marque l’esprit des shoppers.

Depuis l’allée pénétrante, on débouche sur un espace restauration accueillant. L’agencement des tables hautes avec le coin Bistrot invite les clients à prendre une pause dans la journée, voire déguster les plats traiteur le midi. Du personnel dédié en uniforme rappelant les serveurs de café vient compléter l’équipe des artisans dans tous les stands.

 

La signalétique sur les cadres habillant les tables communique les valeurs de savoir-faire et qualité, la dimension prix étant affichée sur des ardoises et cartes.

Toutefois, la présence de l’astérisque et la formulation ‘à partir de’ ne me paraissent pas être les meilleures formules pour attirer les shoppers hésitants sur le prix…

 

Du bois clair, des tabourets noirs, des chaises bicolores, tout est harmonieux et instaure une ambiance propice à la pause gustative.

 

A noter l’agencement des espaces avec ses magnifiques avancées hautes, délimitant élégamment chaque comptoir. L’éclairage est très bien travaillé, magnifiant les étals et offres présentées ainsi que ces éléments décoratifs.

Ensuite, le parcours est très ouvert pour les shoppers qui déambulent bien volontiers entre les étals des artisans, découvrant un comptoir de sushis (très à la mode dans toutes les enseignes GMS), la cave à vins précédant la zone Fruits et Légumes, un comptoir boulangerie-pâtisserie aux codes à l’ancienne… bref, tout une zone à l’honneur du frais, du bon et surtout du préparé sur place.

 

 

 

Le reste du magasin bénéficie d’une allée centrale spacieuse et des dalles de grandes tailles en mosaïque colorée.

 

L’espace Bio est positionné au cœur du magasin avec comme stratégie de regrouper toute l’offre alimentaire. On note un effort de théâtralisation et singularité de l’offre comme ces paniers de fruits spécial bébé.

 

 

Une critique toutefois : l’offre Produits du Monde paraît jouer aux intrus dans cet espace spécial Bio. Elle risque de semer la confusion dans l’esprit des shoppers quant au caractère Bio des produits adjacents.

 

L’espace Beauté et Manège à Bijoux est également bien agencé, à l’instar des enseignes spécialisées, notamment ces présentoirs de produits nus propices à la découverte de l’offre et à l’essai. On découvre même un petit comptoir pour animer l’espace.

 

L’agencement est efficace pour présenter l’assortiment et faciliter le repérage des catégories avec :

  • Des têtes de gondole intégrées dans les meubles au facing incliné ;
  • Un rétro-éclairage des frontons pour valoriser les marques emblématiques et la descente de leur offre en pavé ;
  • Du balisage sur 2 niveaux de frontons périphériques associant visuel et mots-clés évidents pour les shoppers.

 

Idem pour l’univers petit ameublement, à l’instar des magasins de décoration, avec la mise en avant d’un mini salon… dans l’optique d’attirer et faire découvrir l’offre.

Remarquez l’esthétique du dallage en mosaïque en association avec un parquet pour l’îlot central, cela crée l’effet d’une pièce aménagée alors que nous sommes dans un hypermarché !

 

Au global, un magasin aéré qui n’hésite pas à créer des zones de pause dans le parcours client, que ce soit dans la partie alimentaire mais également en beauté et petite décoration.
Ce magasin offre un sacré espace de circulation, voire de ‘respiration’ ; on s’éloigne de la rentabilité au mètre-linéaire à tout prix et c’est tant mieux pour les shoppers et leur confort de courses.
Quand on sait qu’il figure dans le top 3 des hypers du réseau de l’enseigne, on lui augure un grand succès des ventes et satisfaction clients.

Laisser un commentaire