Eataly NY – espaces restauration / services

La stratégie d’Eataly NY d’associer commerces de bouche, restaurants et services dans un espace de 4600 m2 est parfaitement mise en scène.

Les nombreux restaurants, jusqu’à 12 espaces, ont des ambiances et mobilier propres mais conservent le chic et raffinement à l’italienne :

  • Le restaurant de pâtes et pizza est très lumineux et moderne, les fours à pizza sont tout simplement sublimes. Il fallait oser les décorer d’émaux dorés et brillants !

 

 

 

 

 

 

 

  • La piazza centrale, sous la coupole avec moulures, est très accueillante et donne envie de s’arrêter pour déguster tous les produits environnant. Les tables hautes très bistro sont patinées et aussi pratiques grâce aux crochets pour sacs à main ;

 

 

 

 

 

 

 

  • Le restaurant de poissons, bien que central dans le point de vente, est également très lumineux grâce aux nombreux luminaires et spots (avec une attention particulière pour ne pas éblouir les shoppers). Son comptoir métallique concourt à communiquer l’idée de fraîcheur de ses produits ;

  • Le restaurant de viande, avec une théâtralisation digne d’un bouchon lyonnais : murs bordeaux, bois sombre, comptoir en marbre, suspensions créant une certaine intimité.

 

 

Et, disséminés dans tout le point de vente, le shopper découvre des services qui viennent compléter l’offre produit :

  • L’espace cours de cuisine, proche de l’entrée principale, bénéficie d’un aménagement très pro. Il a l’avantage d’être également visible de la rue ce qui engendre toujours curiosité et attirance des shoppers et passants ;

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Comme mentionné dans mon billet précédent, l’espace librairie sur tous les univers produits et livres de cuisine à consulter et acheter ;
  • L’espace tourisme, avec des écrans promouvant différents régions italiennes et surtout le corner Alitalia, proche de l’espace café, qui possède 2 tablettes de navigation et enregistrement à sa carte de fidélité. La théâtralisation de ce corner est osée, avec un bout de carlingue et un sticker au sol figurant les nuages ! Cela pourrait paraître très incongru, voire ultra commercial, mais ces services s’inscrivent bien dans le positionnement de l’enseigne.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’articulation de tous ces espaces est très fluide et crée des ruptures fort bien agencées. Cela incite le shopper à parcourir tout le point de vente, il n’y a quasiment pas de zones froides : un exploit pour cette surface de magasin !

Suit un billet sur le merchandising.

Bien à vous

Julie Hermann

Related posts

Laisser un commentaire