Eataly NY, focus sur le merchandising

3ème et dernier billet sur Eataly NY axé sur tous les supports merchandising;

Ceux-ci sont nombreux et contribuent à générer une image très qualitative et raffinée de l’offre présentée, en parfaite cohérence avec le positionnement de savoir-faire et excellence italienne.

De nombreux exemples pour illustrer cette stratégie merchandising :

  • Des étals de produits frais – ici des pâtes, condiments et fromage – mis en scène : l’emballage en papier brun est superbement plié, quelques condiments d’accompagnement pour souligner le raffinement, des oignons entiers pour l’authenticité et naturalité, et la meule entière de parmesan qui contraste sans alourdir. Bref, un agencement parfait qui associe rareté et opulence ;

 

  • Une table de présentation de vin avec des grands seaux remplis de glace (ce à 11h du matin !) : une mise en scène digne de grands restaurants qui valorise subtilement la sélection de vins;

 

  • Non loin, un meuble plus rustique pour présenter des bières fraîches ;

 

  • Un espace d’attente avant le check out avec des caisses en bois présentant de nombreux produits différents. J’ai ainsi vu des shoppers commençant la queue repartir dans les rayons pour découvrir d’autres offres !

 

  • Un espace caisse aéré et pratique à la fois. Il est vrai que les shoppers circulent avec des paniers et non des caddies dans ce point de vente.

 

Après ces constats dithyrambiques, je n’ai finalement qu’une seule critique à formuler sur ce point de vente : l’affichage

En effet, la stratégie de valoriser l’offre se concrétise par de nombreuses explications (origine, producteurs, fabrication ,etc.), ce sur de nombreux supports merch. Il en résulte un certain brouhaha visuel. C’est particulièrement flagrant dans le prolongement de l’espace café qui tend à brouiller la visibilité des corners suivants.

Au-delà, tous les frontons sont chargés, les rayons aussi avec beaucoup de displays et des nombreux panneaux muraux. Les shoppers sont alors étourdis par la quantité de signes à décoder.

 

 

 

 

 

 

 

Mais, au global, ce magasin a tellement d’agencements réussis qu’il devient ma référence en circuit sélectif ! J’ai lu qu’il a inspiré le nouveau Leclerc de So Ouest Levallois… vous pourrez donc trouver mon compte-rendu de visite dans le billet suivant.

Bien à vous

Julie Hermann

 

Related posts

Laisser un commentaire