Leclerc So Ouest

J’ai donc abordé la visite du dernier Leclerc suite à mon analyse du magasin sélectif Eataly à New York.

LSA fait encore mention cette semaine de l’inspiration du food court ultra quali d’Eataly par le propriétaire du Leclerc. Et je dois dire que l’espace marché est effectivement fort réussie pour un hyper.

Ce qui frappe en premier lieu est la notion d’espace et de facilité de circulation. Ensuite, chaque rayon à service est bien mis en valeur avec une décoration qualitative et une signalétique sobre.

 

 

 

 

 

 

 

En revanche, certains parti-pris paraissent moins heureux :

  • En effet, le jour de ma visite (fin de semaine dernière), il y avait un display bas avec promo de morue séchée en plein milieu de l’allée centrale. Bien que disposée sur une belle table ronde en inox, cette offre déclenche peu d’achat impulsif – certains shoppers observés se sont brusquement éloignés, de peur de toucher la morue !

 

  • L’offre légumes est très généreuse et s’étend à des légumes anciens ou originaux, tels ces choux-fleurs très colorés. En revanche, la mixité de carottes classiques à des carottes noires est nettement moins performante : certaines carottes font tout simplement pourries !

 

 

 

 

 

 

 

Les univers alimentaires et non al sont franchement bien mis en valeur grâce à au choix stratégique du mobilier : les éléments en métal noir mat sont très qualitatifs. J’ai découvert une belle astuce pour valoriser les petits formats dans la catégorie eau. Cet encadrement permet de créer des ruptures visuelles pertinentes.

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l’étiquettage NFC, cela m’est complètement sorti de l’esprit lors de ma visite dans le magasin… en effet, cela n’est relayé d’aucune communication visible pour le moment.

Bien à vous,

Julie Hermann

 

Related posts

Laisser un commentaire