Les Halles de la Major restaurant

Le restaurant Les Halles de la Major se situe à Marseille sur les quais, non loin du Mucem et du centre commercial Les Terrasses du Port. Ouvert en 2014, il offre un concept de restauration unique qui regroupe des stands de bouche et primeur locaux.

 

 

Sa terrasse attire de suite le promeneur avec ses grandes tablées et mini-tables en cascade sur les marches : on ressent intuitivement une ambiance chaleureuse et décontractée.

 

 

C’est alors qu’un serveur vous invite à entrer et découvrir le concept particulier : un numéro vous est attribué à l’accueil et vous commandez dans n’importe quel stand au fur et à mesure de votre repas.
Voyez les petites plaques avec les numéros, ils en distribuent pour chacun des convives d’une même table.

 

 

Ainsi muni de votre numéro, vous partez à la découverte des différents stands, tous plus attirants et appétissants les uns que les autres… C’est l’ambiance des halles dans toute sa splendeur avec la bonhomie des artisans qui savent vendre leurs spécialités et les différents parfums exhalés par espace.

Voici les stands primeur, pizza, poisson : l’agencement des assiettes préparées en plus des produits bruts font irrémédiablement saliver le client.

 

 

Le plus dur reste à choisir votre repas !

Une fois les commandes passées, l’équipe vous invite à vous installer où vous le souhaitez, qui à l’intérieur ou à l’extérieur. Et les plats sont apportés à table, en toute simplicité.

J’ai recherché leur manière de protéger cette terrasse en cascade du soleil et chaleur et ai trouvé cette illustration : cela ajoute une note très conviviale et chaleureuse à l’espace. Les clients sont ainsi plongés dans une atmosphère recherchée, un oasis de quiétude sur les quais en pleine ville.

 

 

Place ensuite au dessert et café. Le stand pâtisseries est irrésistible, complété par des confitures maison et autres spécialités locales.

 

 

Et le comptoir pour les boissons est le cœur du concept, là où l’ambiance conviviale est incarnée. Là aussi, on fonctionne simplement en montrant sa plaquette avec le numéro de table attribué.

 

 

 

Il ne reste plus qu’à régler, repu et décontracté… avec cependant une petite surprise du montant de l’addition ! Eh oui, le concept est tellement convivial et fluide que le client en oublie de regarder les prix des plats et autres spécialités.

Et cela se remarque a posteriori dans la théâtralisation et le balisage du lieu : des assiettes prêtes à la dégustation disposées devant les stands, des ardoises écrites à la main, des espaces accueillants pour déguster sur place et le tour est joué !

 

 

Je vous invite à regarder à nouveau les photos des stands et vous verrez que vous ne regardez que les produits, plats et ardoises présentant les spécialités et finalement très peu les prix… ces ardoises participent à magnifier les produits et instaurer une ambiance marché et restaurant qui rassurent sur la qualité.

Ainsi, tout l’agencement et le parcours clients sont construits sur ce principe d’accessibilité accrue de l’offre préparée par des artisans sur place. Le cœur du positionnement est la qualité et la convivialité. Cela va sans dire que cela doit être absolument conforté par une qualité gustative pour être apprécié et donner envie de revenir déguster d’autres spécialités locales avec les produits de saison.
C’est pourquoi j’ai sélectionné ce restaurant comme source d’inspiration ; cela démontre que l’on peut subtilement activer des leviers retail pour attirer les clients, valoriser le ticket moyen et fidéliser les clients.

Laisser un commentaire