Retail tour New York – univers Beauté

Dernier billet des visites magasins dans la peau du shopper à New York

Spécial univers Beauté – boutiques Instagrammable

 

NYX – Professional Makeup

Sur la place Union Square, cette petite boutique tout en longueur proposait une animation sur les super héros à l’automne dernier. Connaissant le positionnement de NYX de placer le client au cœur de la stratégie, c’est frappant de voir l’engagement matérialisé dès la vitrine.

En effet, voyez le résultat bluffant du maquillage sur des clients, avec un homme en prime pour cet univers.

 

 

La première partie de la boutique est plutôt classique dans la présentation des produits. Et c’est surtout l’espace maquillage sur place qui attire les shoppers.

 

 

Tout d’abord, la mosaïque de petits écrans formant une image complète ou destructurée est impressionnante. C’est envoûtant de la regarder et découvrir son animation.

 

 

Toute l’offre maquillage est valorisée dans ce support rappelant la mallette des pros ; le shopper comprend instantanément qu’il bénéficiera également de conseil de maquilleuses expertes = une stratégie merchandising efficace couplée d’une dimension ludique indéniable.

On est ensuite plongé dans une ambiance de studio attenante à un plateau de tournage avec ces stands de maquillage professionnel. Le principe repose sur la prise de rdv, soit sur les réseaux sociaux ou sur place et accepter de publier le résultat chez NYX.

 

 

Difficile de résister à cette invitation où l’on se projette dans cet univers fantastique… le principal frein réside dans le temps nécessaire à y consacrer.

Cet espace est ainsi très bien conceptualisé et agencé, la théâtralisation et ambiance renforçant l’image experte de la marque.

C’est un levier retail fort pour faire venir en boutique et fidéliser les clients à travers tous les points de contact générés.

 

L’Occitane en Provence

 

 

Superbe boutique sur la 5ème Avenue, baptisée 555 en raison de son adresse.

Elle fait partie des flagships de la marque – au même titre que le 86 Champs Elysées et son association avec Pierre Hermé – et bénéficie du concept retail le plus récent.

 

L’architecture de la vitrine permet d’attirer l’attention des chalands, la dominante de ce jaune iconique fonctionne à merveille. Et ce code couleur est subtilement repris dans toute la boutique pour ancrer l’image de la marque.

 

L’agencement global de la boutique plonge instantanément le shopper dans l’univers provençal.

 

 

Voyez l’espace épuré qui met en scène les présentoirs sobres, les chaises et bancs pour s’asseoir à proximité des comptoirs ou simplement profiter de cette ambiance typée. On a l’impression de se trouver télé-transporté sur la place d’un village provençal, la présence de cet arbre naturel et l’immense bac figurant la fontaine y participent grandement.

Tous les matériaux sont de qualité, le bac en pierre aux formes arrondies, le lustre en métal doré brossé en écho aux supports produits du bac, les étagères murales ajourées… renforcés par un éclairage lumineux, directionnel pour ne pas être aveuglant.

 

 

Ce bac aux dimensions démesurées est le cœur de la boutique où les conseillères-vendeuses invitent les shoppers à se laver les mains avant de tester les différentes crèmes à disposition. La disposition des petites serviettes enroulées digne d’un grand hôtel apporte une touche de considération ; cela communique la valeur soin dans toutes ses dimensions.

L’espace des caisses est également superbe. Le parti pris de le décorer de jarres jaunes est fort, cela renforce le positionnement haut de gamme de cette marque qui peut s’offrir le luxe de travailler l’ambiance au profit de ses gammes de produits.

 

 

Et pour finir, L’Occitane en Provence a su capter la grande tendance du moment, à savoir aménager un espace pour les réseaux, et particulièrement Instagram.

Visible depuis la rue, cette mise en scène est fort bien travaillée : en écho à l’esprit place du village de la boutique, on arpente ses rues à bicyclette ! Le rétro-éclairage est un sans faute, l’effet est saisissant.

 

 

Et les shoppers l’ont bien adopté, j’ai trouvé de nombreux posts peu de temps après l’installation de cette animation – comme ici

 

 

Winky Lux – boutique Instagramable

 

 

C’est une marque de produits de beauté et soin new yorkaise qui surfe sur cet engouement pour l’image des shoppers. La vitrine est donc spécialement agencée pour faire rentrer les chalands et les transformer en effigie pour la marque.

 

Et sa matérialisation sur Instagram…

 

 

D’ailleurs, cette marque a marqué les esprits avec une autre boutique aux mises en scène délirantes.

 

 

A dire vrai, cela me laisse franchement perplexe ; cela fait indéniablement circuler des images de la marque sur les réseaux mais qu’en est-il du taux de transformation et du modèle économique de ces pop up stores ? Je remarque surtout que c’est une ambiance qui est mise en avant et non les produits de la marque à l’instar de NYX.

J’y vois donc un effet de mode pour démultiplier les points de contact et la visibilité de marque vs une stratégie retail pérenne. Mais le débat est ouvert !

Laisser un commentaire