The Cafe Apartment Vietnam

Un immeuble boutiques au cœur de Ho Chi Minh

 

En vous baladant le nez en l’air dans les rues de Saigon, vous aurez peut-être la chance de tomber sur “The Cafe Apartment”, un vieil immeuble délabré coincé entre deux buildings du centre-ville. Le contraste est étonnant. Des dizaines d’enseignes se devinent aux étages, lovées dans les balcons.

 

Au rez-de-chaussée, un vieux garage lugubre fait office d’entrée. Curieux, nous avons décidé de passer le pas. Un escalier sombre ainsi qu’un ascenseur payant (3 000 dongs) nous invitent à monter dans le concept store.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La surprise fait suite à la méfiance quand nous arrivons dans les étages. Nous découvrons alors un véritable lieu de vie dans lequel les restaurants et cafés côtoient des espaces de co-working, des beauty bars et des magasins de petits créateurs en vogue. Les 30 enseignes sont plus soignées les unes que les autres et nous immergent dans des petits univers tous très singuliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces anciens appartements de particuliers partagent cependant tous la même ouverture: sur la ville avec leurs balcons, sur les toits et les autres étages grâce un jeu de couloirs ouverts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“The Cafe Apartment” ne mixe pas seulement les concepts, mais également les publics. En s’y baladant, nous avons croisé des jeunes vietnamiens branchés, et des touristes curieux comme nous. Nous imaginons bien ce lieu de vie à Paris, où les tiers-lieux comme La Recyclerie et Le Ground Control rencontrent un grand succès.

 

 

À la fois “mall”, résidence, concept indépendant, “The Cafe Apartment” est un hybride qui forme un tout incohérent dans lequel il est finalement très agréable de flâner. Il reflète bien le dynamisme du pays, qui en se modernisant a sauté des étapes. Pas le temps de construire un nouvel immeuble, les concepts tendances d’Ho Chi Minh s’intègrent dans le vieux Saigon. Finalement, “The Cafe Apartment” est une belle métaphore du Vietnam actuel, qui lie tradition et modernité.

 

Charlotte Lacroix Legrandeur, Marine Pagès & Nicolas Ramage

Etudiants du Master Distribution et Relation Client de Paris-Dauphine promo 2018

Laisser un commentaire